Créer mon blog M'identifier

Mamy-râleuse s'en va...

Le 10 mai 2014, 10:53 dans Humeurs 0

Aujourd'hui, ma môman, ma 'tite mémère râleuse s'en va... Elle dit adieu à une vie triste et solitaire et s'en va essayer d'être heureuse ailleurs... A quatre heures de route d'ici (bon je sais c'est pas bien loin mais quand même, elle n'a jamais été très loin de moi en 28 ans de vie)

 

Elle, ma merveilleuse maman, elle a un caractère de cochon. On a souvent été en désaccord (surtout à l'âge bêbête de l'adolescence), mais que puis-je dire ? Puisque j'ai (à peu près) le même caractère.

Elle, ma chérinette de mamoune, elle est forte. Elle nous a élevée seule, portées de son corps fatigué par le travail, par la vie, par les peines. On a connu des fins de mois difficiles. Elle se privait de manger pour qu'on mange à nos faims. Grâce à elle, je connais le système D.

Elle, ma mémère adorée, elle en a versé des larmes. Parfois même par nos fautes. Pleuré de fatigue, de solitude, de désespoir, d'abandon. Elle a cherché l'amour, bien souvent au mauvais endroit. Et son petit coeur brisé s'en va loin, rafistolé tant bien que mal, commencer une nouvelle vie.

Elle, la femme de ma vie, elle a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Bon Dieu ce que j'en suis fière ! Ca n'a pas été facile de façonner l'adolescente difficile que j'ai pû être, mais elle n'a jamais baissé les bras.

Elle, mamy râleuse, elle m'a tenu la main lorsque j'ai donné la vie à mon premier fils. Elle m'a soutenue, m'a appaisée, a partagé mes larmes lorsque nous avons découvert le visage angélique de ce magnifique bébé. Je ne voudrais rien changé de ce moment magique.

Elle, elle m'a écouté les rares fois où j'ai pu être blessante. Elle a pleuré d'entendre certaines "horreurs", elle a attendu que sa folle de fille se calme et a pardonné. Si tu savais ma petite maman comme je peux m'en vouloir.

Elle, ce petit bout de femme, elle donnerait tout pour ses enfants. Et elle a déjà tout donné. Regarde tes enfants ma petite mère. Tes filles sont adultes et mères. Tu nous as donné 28 ans de ta vie. Il est temps maintenant que tu penses à ton bonheur, que pour une fois dans ta vie tu penses à toi. Sois heureuse là-bas ma môman. Tu nous manqueras, mais je viendrais le plus souvent possible m'incruster chez toi !

Je ne te le dis que très rarement, parce que je ne suis pas très démonstrative ; Je t'aime.

 

 

On peut grandir, et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant.

[ Jean Gastaldi ] 

 

Aller hop, poubelle ! #DéfiN°2 Quiche power

Le 29 avril 2014, 10:50 dans Humeurs 2

Nous y voilà, dernier mardi du mois d'Avril ! Youuhouuuu ! Vous vous souvenez du concept ? 

 

C'est un groupe de nanas complètement déjantées qui se lancent des défis chaque dernier mardi du mois et en lancent par la même occasion aux membres du groupe, bloggeuses ou pas ! Pour pouvez "viendir" par ici ! Le mois dernier mon défi c'était ça : La chanson inavouable.

 

Place aux présentations d'usage : 

 

 

La Quiche-Team :

Vivi Mam's 31 blogue

Mèl Dequoijmemèle

Môman imparfaite

Laetitia, une mère et sa fille

Blandine

MbfMontpellier

Lalotte Papote

Ce mois-ci... Supeeeense... Le défi est... Tadaaaaaaam : 

 

Alors, aussi étrange que cela puisse paraître, il y a une "chose" qui m'est venue en tête tout de suite ! 'Pi je me suis dis bon, joue le jeu, creuse toi un peu plus la cervelle. J'ai eu beau chercher... Etant donné qu'on a déménagé il y a trois-quatre mois, les choses inutiles ont discrètement finis à la jaille, en cachette parce que Papa-Tebé est pire qu'une mamy, il garde tout et n'importe quoi, mais sûrtout n'importe où. J'ai pensé aux trois cartons de cables inutiles qui trainent chez nous et qu'on m'a INTERDIS de bazarder... 'pi non, trop facile. Alors du coup, voilà, je reste sur ma première idée. La première pensée est toujours la bonne !

 

La chose la plus inutile qui squatte chez moi : 

Je te mets son Bitstrips parce que je veux pas que tu tombes amoureuse !

 

Mon "keum" ! Nan sérieusement, à quoi ça sert les papas ? Bon, ça fait des beaux bébés, c'est cool, c'est déjà ça ! 

Mais à côté de ça...

Les dix choses qu'il ne fait pas : 

 

  1. Il ne cuisine pas. Et je t'assure, ça vaut mieux comme ça ! Bon, si je dois avouer que quand je bossais et que je rentrais à 22 heures, il me préparait le dîner ; Un "suculent" plat de pâtes accompagné de son steak hâché Charal (chaque soir).
  2. Il ne met pas la table. Sa devise c'est "pourquoi faire des enfants si on ne peux pas les exploiter ?"
  3. Il ne fait pas la vaisselle. Et puisqu'il ne lave pas la vaisselle, il ne voit pas l'utilité d'investir dans un lave-vaisselle. D'ailleurs, d'après lui un lave-vaisselle, il en a déjà un : Moi !
  4. Il ne fait pas les courses. Et c'est tant mieux aussi ! Parce qu'un chef pro des pâtes ne penserait qu'à acheter des Panzani et une boîte de steaks, du beurre, de la sauce marocaine et du gruyère rapé ! Bon, si je l'envoie de temps en temps au drive et c'est déjà énoooorme !
  5. Il ne descend pas la poubelle. Il me dit toujours qu'il le fera demain. Mais bon... Il sait très bien que la poubelle va me gêner et que je finirai par le faire moi-même. J'ai beau user de stratagèmes (du genre mettre la poubelle juste devant la porte d'entrée), il la pousse, ouvre la porte, sort et "l'oublie".
  6. Il ne fait pas le lit. Pire même, il le défait comme t'as jamais vu ça ! Quand il se lève le matin, il y a un oreiller aux pieds, un à l'autre bout de la chambre, un qui devait servir à caler ses fesses (oui oui, merci les odeurs), la couette complètement en boule dans la housse... 
  7. Il ne descend pas ses gels douche vides à la poubelle. Là je suis en période de test. On est à environ un mois de squattage de baignoire et trois bouteilles vides.
  8. Il ne rince pas ses poils de barbes et autres plus intimes.
  9. Il ne lave pas le linge. Ah, si je mens ! L'autre jour je lui ai subtilement fait comprendre que si j'étais moins fatiguée il aurait sans doute plus de câlins... Ben il a lancé deux machines !! (Mais a laissé le linge sec en vrac se froisser dans la corbeille)
  10. Il ne passe pas le balai. 'Fin des fois ( trois fois par an max), il est pris d'une soudaine motivation (que j'essaie encore de comprendre) et il passe un coup de balai, uniquement dans le salon (Pas la cuisine qui est pourtant ouverte sur le salon, pas les wx du bas qui servent pourtant aux invités) sans déplacer la table basse et se baisser légèrement pour passer le balai sous le canap'.

 

Par contre, il y a quand même ces 10 choses qu'il fait : 

 

  1. Il squatte la télévision avec sa Playstation. J'aurais deux mots à dire à Sony, moi !
  2. Il s'étale sur le canapé avec sa couverture de papy
  3. Il mange comme une patate (mais ne grossit pas. Alors ça c'est le comble de l'énèrvement !)
  4. Il prend toute la place dans le lit (je finis frigorifiée et à 2mm du bord)
  5. Il fait popo (et n'utilise pas la brosse ensuite)
  6. Il joue avec les Minimoys, les énèrve (mais ne les calme pas ensuite. C'est à maman-méchante de leur dire d'arrêter de hurler)
  7. Il fait sa propre musique sur ordinateur et nous casse les oreilles avec des enceintes super puissantes (malgré son dernier achat : un casque de compet' du même prix qu'un lave-vaisselle !)
  8. Il a ses petites exigences culinaires : Boeuf, frites, pizzas, chips.
  9. Il vient m'em...bêter quand je suis déjà bien occupée
  10. Il est chiant !

 

Alors, s'il y a bien une chose qui mériterait de faire un tour à la déchet', c'est bien Papa-tebé ! Mais ce serait sans compter sur la 11ème chose qu'il fait : Il nous aime bien plus fort qu'il n'est possible !

Défi relevé les #QuichePower ? Bon, je sais, à proprement parlé Papa-tebé n'est pas vraiment un objet. Quoi que... Il est quand même un peu ma chose, mon objet s***** Héhé

Maman Tebé versus 4 mecs

Le 22 avril 2014, 20:40 dans Humeurs 0

Si tu n'as pas suivi, sache que je suis seule... Seule au monde face à quatre mecs chez moi. Papa tebé, que je te décris ici, Minimoys#1 8 ans et demi, Minimoys#2 4 ans et Minimoys#3 5 mois. La vie avec quatre zizis à la maison c'est vraiment pas du gâteau ! Tu vas vite comprendre.

 

1. La salle de bain est dans un état pitoyable : Dentifrice collé dans le fond du lavabo, jouets qui dégoulinent d'eau sur le sol, serviettes jetées en boule dans le fond de la baignoire, linge sale au pied (oui, je dis bien au PIED) du panier de linge sale, poils de barbes dans le lavabo. Et je ne te parle pas des gels douches vides qui n'attendent que MOI pour les jeter à la poubelle !

2. Leurs chambres regorgent de trésors : Et je ne te parle pas que de celles des enfants ! Pyramides de linge sale, chaussures pleines de boue, bouts de papiers, feuilles mortes, bouts de bois, paquerettes, rouleaux de papier toilette, pommes de pins, reçu de carte bancaire en boule et j'en passe !


3. On mange équilibré : Envie de poisson en papillotte Maman-Tebé ? Alors là, il faut que tu ais le courage de cuisiner deux plats différents. Parce que les mecs sont bien connus pour n'aimer que les pâtes, les frites, la viande et les Shockonbons. Papa tebé serait même le premier à faire discrètement (ou pas) la grimace !

4. J'apprends les règles de la boxe : Etre la maman de trois garçons (enfin Minimoys#3 ne compte pas pour l'instant) ET la n'amoureuse d'un Papa-tebé, c'est accepter d'endosser le rôle d'arbitre. Les bagarres, les prises, les croche-pieds et coups de tête. Supporter également et écouter Papa-tebé commenter l'UFC à la télé. 'Fin bref, que de délicatesse !

5. Ne plus pouvoir regarder la télé : Entre Papa-tebé qui joue à la console et les Minimoys qui regardent Gulli... Ben moi je peux me brosser pour regarder "4 mariages pour une lune de miel" ! 

6.Etre toujours à 300% : Toujours être aux aguets, toujours s'attendre à un dérapage dans les escaliers, à une porte claquée sur les doigts du petit frère pour qu'il n'entre pas dans la chambre, à un verre renversé quand ils font "tchin", toujours être prête à régler un conflit.

7. Je sais maintenant jouer au foot : Moi qui étais une enfant très calme, réservée, qui passais mon temps le nez dans des romans... J'ai dû apprendre à jouer au foot ! Ben oui, parce que Minimoys#1 a été tout seul pendant quatre ans et qu'il avait bien fallu l'occuper au parc et que j'allais quand même pas lui faire enfiler des perles ! 'Pi après il y a eu Minimoys#2 avec qui #1 ne veut pas jouer. On n'oublie surtout pas de mettre son frère de côté arrivés dehors !

8. Je deviens une pro de la tondeuse : Moi qui m'imaginais faire des petites couettes et des tresses... Ben nan ! J'ai dû apprendre à manier la tondeuse, au risque de me foirer bien évidemment ! Mais c'est toujours mieux que de filer 15 balles (pour une si petite tête) à un coiffeur qui ne fait jamais (ou rarement) exactement ce que tu veux.


9. C'est tout pour ma pomme : Quand ils se mettent à chambrer (l'activité favorite de la maison), ils finissent toujours par me prendre pour cible. Tous ensemble, aller hop ! Pas une petite fille chérie à sa maman pour gober avec moi !

10. Je joue les psy pour couples : J'écoute les problèmes de coeurs de mes fils, les conseille "quitte-la celle-là ! Nan mais oh ! On ne traîte pas mon bébé comme ça". Je les engu...irlande aussi "Nan Minimoys#2 tu ne peux pas avoir deux ou trois amoureuses en même temps, nan mais t'aimerais qu'elles te fassent ça ?... Ah, c'est déjà le cas ? Bon bah quitte-les non mais oh ! On ne traîte pas mon bébé comme ça !"

 

Maman tebé versus quatre mecs à la maison ça a du bon aussi. Quand je mets une jupe longue Minimoys#2 me dit "Waaaouuuu maman ! On dirait comme une princesse !" (Ouais je me la raconte et en plus c'est une jupe qui tourne !), quand je prends le temps de me maquiller Papa-tebé me dit  que je suis belle, quand je cuisine Minimoys#1 me donne des notes comme dans "Un dîner presque parfait" (Sans vantardise aucune, je râfle quand même des 30 000/10). Minimoys#3 me suit partout des yeux, avec ce regard émerveillé qu'ont les bébés devant leurs mamans. En fait, je suis un peu la reine de la maison. C'est pô si mal ! 

 

Voir la suite ≫